Mag'Cebelia

Stress environnemental, pollution et agressions extérieures : ce que subit notre peau au quotidien et comment la protéger ?

Stress environnemental, pollution et agressions extérieures : ce que subit notre peau au quotidien et comment la protéger ?

Saviez-vous que la peau est l’organe humain le plus important ? En effet, parmi les nombreux rôles qu’elle joue au quotidien, c’est une barrière essentielle à notre organisme par son effet bouclier contre l’environnement extérieur.

  

Stress environnemental & agressions quotidiennes

Aujourd’hui, les changements climatiques et la précarité environnementale auxquels nous faisons face imposent de nouveaux challenges à notre peau. Elle devient d’autant plus importante chaque jour, que les agressions extérieures augmentent : conditions climatiques extrêmeschangement d’environnement imprévuaugmentation des températurespollution des aires urbaines et même ruralesradiations lumineuses naturelles ou technologiquesfumée de cigarette ou industrielleagressions thermiques venant du chauffage ou de la climatisation … Autant de stress environnementaux que notre peau subit au quotidien pour protéger notre organisme.

  

La pollution & ses effets cutanés

La pollution est aussi à l’origine de réactions biologiques nouvelles que notre système de défense cutanée n’est pas habitué à réguler. De plus en plus de réactions et sensibilités sont observées, illustrant la façon dont notre corps gère un environnement de plus en plus oppressant. L’OMC a récemment qualifié la pollution comme étant le plus gros risque sanitaire et environnemental du monde. Il est donc urgent de s’interroger sur l’impact direct de la pollution environnementale sur notre peau et notre organisme. 

Pour commencer, la pollution prive la peau d’oxygène, asséchant ainsi les lipides naturellement présents, ce qui se traduit par un manque d’élasticité et d’hydratation cutanée, accélérant directement le processus de vieillissement.

Ensuite, l’ozone - un des polluants atmosphériques les plus importants -, est responsable d’une diminution de la vitamine E naturellement présente dans notre peau. La vitamine E préserve la jeunesse des cellules, aide l’épiderme à rester souple et lisse, et protège ainsi la peau du vieillissement cutané. En inhibant cette vitamine, l’ozone agit directement sur l’état de nos cellules.

Certaines particules présentes dans l’air environnant (les Polycyclic Aromatic Hydrocarbons, les métaux lourds…) sont tellement petites qu’elles peuvent même pénétrer les couches inférieures de la peau. A l’intérieur de la peau, elles décomposent le collagène et l’élastinesensibilisent la barrière lipidique et relâchent des radicaux libres responsables du stress oxydatif et de l’usure de nos cellules. Nos cellules sont endommagées, ainsi que leur capacité à produire naturellement les ingrédients nécessaires à notre système interne et à sa protection face aux bactéries et virus. Une exposition multiple et répétitive à ces agressions extérieures peut avoir des répercussions négatives profondes et conduire à des problèmes cutanés comme : l’hyperpigmentation, les tâches de vieillesse, le teint terne et la déshydratation. Ou encore à une sensibilisation de la peau et à des réactions cutanées comme l’eczéma, le psoriasis et l’acné. Aujourd’hui plus de 50% de la population est concernée par une peau sensible, avec des symptômes comme : de l’inconfort, des irritations, des rougeurs et des picotements.

  

Impact des changements climatiques et des conditions environnementales précaires sur la peau

En plus des agressions extérieures et d’un niveau de pollution atmosphérique croissant, nous évoluons aujourd’hui dans un environnement en constante mutation. Nous passons d’une pièce surchauffée à des températures hivernales, d’une salle climatisée à un soleil de plomb et les dérèglements climatiques mondiaux ne font qu’augmenter ces différences atmosphériques. L’Organisation Météorologique Mondiale prévoit pour les années à venir, autant de records de chaleur et de canicule que d’épisodes de froid polaire. Le gulf stream séparant habituellement l’air froid venant de l’Arctique et du Pôle Nord et l’air chaud de l’hémisphère Nord est perturbé par le réchauffement climatique et dérègle les conditions climatiques que nous connaissons depuis des années. Les phénomènes météorologiques extrêmes seront de plus en plus fréquents et intenses : humidité, sécheresse, îlots de chaleur urbains, vents violents… Autant de modifications climatiques auxquelles notre corps n’est pas habitué mais qu’il va pourtant devoir appréhender.

La peau, premier point de contact avec cet environnement, va subir de plein fouet ces modifications extrêmes, c’est tout son fonctionnement classique qui va être modifié, entraînant des sensations d’inconfort mais également des réactions cutanées plus importantes. Par exemple, un air plus sec amplifiera le phénomène de desquamation de l’épiderme ainsi que le processus de déshydratation. Des températures très froides réduiront la sécrétion des glandes sébacées ce qui entraîne un assèchement de la peau, le film hydrolipidique ne se formant pas normalement. L’humidité et la chaleur extrême vont au contraire augmenter la production des glandes sudorales produisant plus de transpiration, la peau moite et brillante est alors sujette à l’acné ou la rosacée. Le vent va également avoir une action desséchante et déshydratante puis qu’il altère le film hydrolipidique (FHL) et provoque une augmentation de la Perte Insensible en Eau. Il apportera des poussières qui s’accumuleront sur notre FHL et solliciteront notre flore cutanée pour détruire les bactéries qu’elles transportent.

Le traitement et la protection de toutes les peaux, est donc devenu aujourd’hui crucial face à un environnement extrême en constante évolution. Il devient alors essentiel d’apporter de l’aide extérieure à notre peau par des produits cosmétiques adaptés.

 

Qu’est-ce que les cosmétiques anti-pollution ?  

Ces dernières années, la demande de cosmétiques anti-pollution a fortement augmenté. Ce sont généralement des cosmétiques qui contiennent des principes actifs tels que des extraits de plantes, des vitamines ou des complexes antioxydants. Ces sont des actifs capables de créer une barrière entre la peau et les polluants extérieurs, les empêchant ainsi d’interagir et de pénétrer la peau plus profondément.

 

CEBELIA : une réponse plus globale grâce à une mousse biotechnologique

Chez CEBELIA, nous avons voulu ajouter l’un de ces actifs anti-pollution à notre nouvelle Crème Confort. Mais plus que cela, nous avons cherché un actif également capable de renforcer la capacité de notre peau à s’adapter aux conditions climatiques extrêmes et aux changements d’environnement imprévus. Nous sommes persuadés qu’il faut aujourd’hui et chaque jour de plus en plus, aider nos cellules à s’adapter.

Ainsi, nous nous sommes intéressés à un actif végétal très résistant : la mousse Physcomitrella Patens. Cette mousse est l’une des premières adaptées à la vie sur terre, existant depuis plus de 450 millions d’années et capable de pousser dans des milieux extrêmes ; elle a développé des capacités d’adaptation qui la rendent très résistante. C’est pour ces propriétés que nous l’avons choisie : elle absorbe les polluants environnants, restructure le complexe des pores du noyau et maintient un transport efficace de molécule. Elle garantit ainsi la bonne circulation entre les cellules, ce qui est un gage de bonne adaptation au milieu et aux changements, le transport nucléaire efficace étant essentiel pour permettre à la peau de s’adapter rapidement et efficacement à des changements brusques tels que les variations climatiques. Cette mousse préserve également le réseau du collagène du derme malgré le stress climatique et protège ainsi la peau contre les réactions de stress. Elle diminue aussi la Perte Insensible en Eau, améliorant significativement l’hydratation cutanée.  

 

 

 

Notre nouvelle Crème Confort apporte ainsi Équilibre & Vitalité à la peau, forme une barrière protectrice et la rend plus résistante à un environnement extérieur en constante évolution.

C’est pourquoi nous avons choisi de l’ajouter à notre crème visage en plus d’actifs comme :

-       Un complexe d’huiles naturelles(amande douce, olive, coco) et de cire d’abeille qui restaurent la barrière lipidiquepréviennent la déshydratation et apaisent les rougeurs et les irritations ;

-       De l’allantoïne apaisante qui atténue la sensation d’inconfort ;

-       De la glycérine qui régule le niveau d’hydratation de la peau.

  

Notre nouvelle Crème Confort améliore la tolérance et la résistance de votre peau

Après une utilisation quotidienne de notre Crème Confort sur le visage, le cou et le décolletéla barrière cutanée est renforcée et protégée, la peau est donc bien hydratéemoins sensible et réactiveplus souple et plus résistante. Le teint est plus homogène.

 

Test d’usage réalisé sur 20 femmes entre 18 et 65 ans avec une application de la Crème Confort CEBELIA 2 fois par jour sur le visage, durant l’hiver et pendant 28 jours.

Lorsque vous naviguez sur notre site internet, des informations sont susceptibles d'être enregistrées, ou lues, dans votre terminal, sous réserve de vos choix.

Acceptez-vous le dépôt et la lecture de cookies afin d'analyser votre navigation et nous permettre de mesurer l'audience de notre site internet ?

Poursuivre la navigation