Mag'Cebelia

Comment prévenir l'apparition d'une cicatrice : tout savoir sur la cicatrisation

Comment prévenir l'apparition d'une cicatrice : tout savoir sur la cicatrisation

Après une coupure, une blessure, une opération de chirurgie esthétique ou encore des problèmes d’acné, de nombreuses personnes rencontrent des problèmes de cicatrisation. En effet, la cicatrisation est un processus complexe qui peut varier selon les individus et qui met en jeu différents facteurs comme la réparation d’une lésion localisée et la régénération des tissus endommagés. Si le processus est altéré, la lésion peut laisser place à une cicatrice visible et permanente sur la surface de la peau.

 

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une cicatrice ?

 

Une cicatrice est la partie visible d’une lésion du derme après réparation de la peau, qui apparaît à la suite d’une incision liée à une opération chirurgicale ou à la suite d’une blessure comme une coupure par exemple. Pour remplacer le tissu endommagé, le nouveau tissu, appelé tissu cicatriciel, est souvent d’une qualité fonctionnelle inférieure. Les cicatrices vont donc être plus sensible aux rayons ultraviolets, les follicules pileux ne se développent pas sous la cicatrice etc.

Toutes les plaies cutanées sont donc susceptibles de mal cicatriser. C’est pourquoi il est important d’accompagner le processus de cicatrisation à chacune de ses étapes.

 

Quelles sont les phases de cicatrisation ?

 

Une cicatrice évolue pendant 18 mois durant lesquels la peau va se réparer progressivement. Durant ce processus, votre peau changera d’aspect plusieurs fois. Il y a 4 phases lors de la cicatrisation :

  1.      Phase inflammatoire : juste après une opération ou blessure, la cicatrice est à ce moment rouge et gonflée. Cette phase permet de stopper le saignement et d’empêcher les bactéries d’entrer.
  2.      Phase néo angiogénique : c’est à ce moment que la peau commence à se réparer et de nouveaux vaisseaux sanguins se forment.
  3.      Phase de synthèse du collagène : les fibres servant de soutien pour la peau se reforment.
  4.      Phase de remodelage : cela a lieu entre 6 et 18 mois, c’est une étape de reconstruction très longue qu’il faut accompagner de soins comme une pommade cicatrisante.

 

Au-delà de 18 mois la cicatrice devient mature et prend son apparence définitive. Mais vous pouvez lutter contre son apparition dès le début !

 

Comment mieux cicatriser ?

 

A défaut de pouvoir faire disparaître complétement une cicatrice, vous pouvez en prévenir la formation en cicatrisant plus vite et mieux.

Dès les premières minutes, il est indispensable de bien nettoyer et désinfecter la plaie avec un antiseptique en tapotant délicatement.

Une fois la peau bien nettoyée, il convient d’utiliser un soin adapté tel que le Baume L.C.E qui peut être appliqué directement sur plaie ouverte et muqueuse.

Sans parfum, ni conservateur, le Baume L.C.E est un soin réparateur, cicatrisant et décongestionnant unique en son genre grâce à ses actifs concentrés :

-       La Cebeline, actif breveté, accélère la régénération épidermique et répare le tissu cellulaire.

-       L’extrait de cassis améliore la microcirculation veineuse pour lutter contre les bleus ;

-       Enfin, l’extrait d’escine, ou marron d’inde, préserve l’élasticité et la perméabilité de la paroi veineuse pour décongestionner les gonflements et œdèmes.

 

Lorsque la peau est agressée et présente une plaie, le processus de régénération cellulaire et de réparation cutanée commence au sein de la JDE, la jonction dermo-épidermique. Il s’agit d’une structure très importante qui fait le lien entre le derme et l’épiderme et en permet les échanges. Au sein de cette jonction, se trouve la protéine Laminine 5 qui joue un rôle majeur d’adhésion et interagit avec les cellules à la surface de la peau pour guérir les tissus. Cette protéine est donc essentielle dans le processus de cicatrisation.

 

L’actif breveté Cebeline présent dans le Baume L.C.E est un fragment actif de cette protéine Laminine 5, développé en partenariat avec le CNRS. La Cebeline offre alors une action mécanique de renforcement de la structure de la JDE qui va permettre un meilleur ancrage et de meilleurs échanges entre le derme et l’épiderme, mais aussi une action biologique qui agit sur la migration et l’adhésion des cellules pour accélérer la régénération épidermique !

 

Sa texture ultra confortable et facile à appliquer forme un film protecteur non occlusif sur la plaie pour la protéger des agressions extérieures et accélérer sa réparation. Une toute petite quantité suffit ! Après une opération, ou à la maison, appliquez une noisette de Baume L.C.E et renouvelez l’application autant que nécessaire jusqu’à ce que la surface cutanée retrouve son intégrité !

 

Les médecins recommandent la Baume L.C.E après un acte de chirurgie esthétique (lifting, blépharoplastie, rhinoplastie…) ou après une injection. Mais le Baume L.C.E est aussi un allié indispensable du quotidien pour réparer tous les petits bobos, soulager les zones gercées ou irritées comme les lèvres, et soulage les bleus, les coups et les bosses !

 

L’équipe Cebelia

Expert advices

When browsing on our website, information can be registered or read on your terminal, according to your choices.

Do you accept the cookies deposit and reading to allow us to analyze your browsing habits and measure the audience of our website ?

Continue browsing